Monthly Archives: juin 2018

object(WP_Post)#6238 (26) {
  ["ID"]=>
  int(14393)
  ["post_author"]=>
  string(1) "1"
  ["post_date"]=>
  string(19) "2018-06-29 12:37:47"
  ["post_date_gmt"]=>
  string(19) "2018-06-29 10:37:47"
  ["post_content"]=>
  string(8767) "
 
Ouvriers par amour
Je suis en tournée au Québec et entre deux spectacles, je visite la mission de La ligue pour la lecture de la Bible (elle distribue mes livres dans ce pays).
Pendant leur pause, autour d'un verre, je prends le temps d'écouter ce que les uns et les autres me confient et les encourage de mon mieux.
Puis c'est au tour de mon équipe rapprochée de l'Atelier Auderset, restée en Suisse, que je contacte via le net. En effet, ils sont toujours au taquet, pour achever les dernières corrections de « Rendez-vous dans la forêt 3 ». Qu'ils soient proches ou éloignés, j'admire ces ouvriers qui, avec peu de salaire et beaucoup de bénévolat, s'engagent ainsi pour leur prochain. Car qu'on l'écrive, le confectionne, le soutienne ou le distribue, ça reste un acte d'amour. Tellement de gens ont positivement changé leur vie en renouant avec Dieu, suite à la lecture des 2 précédents tomes...
 
Bureau décapotable
A la Ligue, on m’a bien proposé un bureau à l'intérieur des locaux, mais ça me dérange d'avoir un plafond comme limite et d'être séparé du ciel par un mur de béton. Je me suis donc improvisé un bureau de fortune avec un escabeau de chantier sur une sorte de balcon abandonné.
Le soleil me taquine en m'empêchant de voir correctement mon écran mais, c'est de bonne guerre, j'ai trop besoin de la chaleur de ses caresses sur ma peau que je peux tout lui pardonner. Être ici seul avec Dieu, comme ce matin dans la forêt, c'est tout ce qu'il me faut pour pouvoir écrire correctement.
 
Dis-lui que je l'aime...
Mon corps n'ayant toujours pas compris l'histoire du décalage horaire, je me dois de l'aider un peu avec un café. Lorsque je lance, dans le bureau, à qui veut l'entendre, que je pars à l'aventure pour trouver un Tim Horton (sorte de fast-cafétéria), Guillaume, le nouveau directeur de la LLB, saute aussitôt de sa chaise de travail pour m'accompagner. Je crois qu'après avoir passé des heures à essayer de dénouer des nœuds administratifs, il a besoin d'une récréation. Mais pas de bol, ceux-ci le poursuivent durant tout notre trajet en s’immisçant dans nos conversations et via des appels incessants sur son cellulaire.
Lorsque je me saisis de mon café latte caramel, je lis le prénom de la serveuse sur son badge et je sens aussitôt quelque chose qui me presse sur le cœur. Je rejoins songeur la porte de sortie qu'on me tient poliment. Mais comme je le pressentais, le Seigneur me souffle une pensée pour elle :
- Dis-lui que je l'aime...
Ce genre de pensées, je le sais, sont des trains à saisir en marche qui ne repasseront plus. Alors j'évite de trop réfléchir pour ne pas le rater et retourne aussitôt au guichet. Je lève la main pour attirer l'attention de la serveuse, mais celle-ci est déjà affairée à une autre commande et ne me voit plus. Alors bravant poliment la colonne, je me déplace pour bien être en face d'elle et je l'appelle :
- Marie... !
Ici, lorsqu'elle qu'on prononce son nom, c'est parce qu'on lui veut quelque chose. Elle me regarde, et je devine que derrière son sourire, elle se demande déjà quel pouvait bien être le problème. A-t-elle bien fait tout son travail à l'égard du client que je suis ? Mais en même temps, elle a perçu quelque chose d'étrange et d'intriguant pour ce lieu de travail où on ne la voit plus, elle non plus.... Il y a beaucoup trop de douceur, à la limite de la familiarité, dans la manière dont on vient de prononcer son nom. Ayant toute son attention, je poursuis...
- Je sais que ce que je vais vous dire peut vous paraître étrange, mais Dieu m'a dit qu'il vous aime... qu'il pense et tient beaucoup à vous...
Son sourire se décrispe pour devenir vrai ; il y a une pointe d’étonnement dans ses yeux, mais il est aussitôt atténué par un trop plein d'émotion. Le temps d'une seconde, j'ai vu Marie... Comme une fleur qui s'ouvre, elle est sortie du rôle de serveuse qu'on lui a assigné. Car cette inconnue est bien plus qu'elle ne paraît et peut-être qu'elle ne le sait pas elle-même. Je ne connais rien de leur histoire commune, entre Dieu et elle. Leur idylle a-t-elle seulement commencé...?
Perso, je suis convaincu que n'importe qui sur terre, consciemment ou non, a déjà une histoire avec son Créateur qui n'attend que de mûrir. Et moi, je suis juste un gars (comme vous) qui donne des rendez-vous pour qu'ils puissent se cueillir l'un l'autre. Avant de repartir, je lui lance encore.
- ...Vous pouvez vous adresser à Lui directement, il vous écoutera.... Bonne journée Marie.
D'un mouvement de la tête, elle me remercie et me renvoie mon adieu d'un signe de main. Elle jette encore un dernier regard furtif, avant de me voir disparaître, happé par la rue parmi des centaines de figurants du film de sa vie. Il me semble avoir entendu un « merci » timide en plus de celui que j'ai déjà vu dans ses yeux. Et alors que nous rentrons, Guillaume et moi prions pour Marie... Ce n'est pas grand-chose, mais je sais que si Jésus est connu pour calmer les tempêtes, il peut tout aussi bien les provoquer. Quoi qu'il en soit, ça restera une histoire d'amour.
 
Rendez-vous dans la forêt 3
Si je vous raconte cette petite anecdote avec Marie la serveuse du Tim Horton, c'est pask je crois qu'elle résume un peu l'esprit de ce livre. Je suis convaincu qu'il va être un rendez-vous personnel avec Dieu pour beaucoup de gens. Mais pour qu'il puisse voir le jour, j'ai besoin de vous.
 
Recherche de fonds via le collector
Un grand merci à tous ceux qui ont réagi à mon dernier email, nous en avons vendu 70 exemplaires ! Mais il va falloir encore un miracle ! Car pour pouvoir l'imprimer, ce « Rendez-vous dans la forêt 3 », il nous faut arriver à 120 exemplaires D'ICI LA FIN DE LA SEMAINE.
 
Comment participer ?
- Commandez et payez d'avance à cette adresse:
- Partagez l'information (via Facebook ou à vos connaissances, amis, pasteurs influents, voisins du dessus, compagnons d'église, dictateurs disponibles, jus de pomme, etc...)
- Priez pour un miracle Ce samedi, 30 juin Je donnerai mon témoignage à Orléans ! http://www.auderset.com/news/le-temoignage-da-auderset
 " ["post_title"]=> string(24) "Dis-lui que je l'aime..." ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(6) "closed" ["ping_status"]=> string(6) "closed" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(20) "dis-lui-que-je-laime" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2018-07-14 14:30:56" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2018-07-14 12:30:56" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(32) "http://www.auderset.com/?p=14393" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" ["post_title_ml"]=> string(32) "[:fr]Dis-lui que je l'aime...[:]" ["post_title_langs"]=> array(1) { ["fr"]=> bool(true) } }

Dis-lui que je l’aime…

  Ouvriers par amour Je suis en tournée au Québec et entre deux spectacles, je visite la mission de La ligue pour la lecture de la Bible (elle distribue mes livres dans ce pays). Pendant leur pause, autour d’un verre, … More… More…

Posted in Blog | Commentaires fermés sur Dis-lui que je l’aime…
object(WP_Post)#6239 (26) {
  ["ID"]=>
  int(14387)
  ["post_author"]=>
  string(1) "1"
  ["post_date"]=>
  string(19) "2018-06-26 15:37:45"
  ["post_date_gmt"]=>
  string(19) "2018-06-26 13:37:45"
  ["post_content"]=>
  string(791) "Alain paraît une seconde fois dans l’émission « Bonjour chez vous »
et raconte ses débuts dans l’humour sur scène…
une émission qui remet en question sur son engagement envers la société





Voir plus: https://www.auderset.com/medias/tv/une-semaine-pour-entendre-dieu-nous-parler

sur EMCITV https://emcitv.com"
  ["post_title"]=>
  string(17) "Bonjour chez vous"
  ["post_excerpt"]=>
  string(0) ""
  ["post_status"]=>
  string(7) "publish"
  ["comment_status"]=>
  string(6) "closed"
  ["ping_status"]=>
  string(6) "closed"
  ["post_password"]=>
  string(0) ""
  ["post_name"]=>
  string(17) "bonjour-chez-vous"
  ["to_ping"]=>
  string(0) ""
  ["pinged"]=>
  string(0) ""
  ["post_modified"]=>
  string(19) "2018-08-07 15:15:01"
  ["post_modified_gmt"]=>
  string(19) "2018-08-07 13:15:01"
  ["post_content_filtered"]=>
  string(0) ""
  ["post_parent"]=>
  int(0)
  ["guid"]=>
  string(32) "http://www.auderset.com/?p=14387"
  ["menu_order"]=>
  int(0)
  ["post_type"]=>
  string(4) "post"
  ["post_mime_type"]=>
  string(0) ""
  ["comment_count"]=>
  string(1) "0"
  ["filter"]=>
  string(3) "raw"
  ["post_title_ml"]=>
  string(25) "[:fr]Bonjour chez vous[:]"
  ["post_title_langs"]=>
  array(1) {
    ["fr"]=>
    bool(true)
  }
}

Bonjour chez vous

Alain paraît une seconde fois dans l’émission « Bonjour chez vous » et raconte ses débuts dans l’humour sur scène… une émission qui remet en question sur son engagement envers la société Voir plus: https://www.auderset.com/medias/tv/une-semaine-pour-entendre-dieu-nous-parler sur EMCITV https://emcitv.com More…

Posted in TV | Commentaires fermés sur Bonjour chez vous
object(WP_Post)#6240 (26) {
  ["ID"]=>
  int(14376)
  ["post_author"]=>
  string(1) "1"
  ["post_date"]=>
  string(19) "2018-06-20 19:39:37"
  ["post_date_gmt"]=>
  string(19) "2018-06-20 17:39:37"
  ["post_content"]=>
  string(8011) "

 

Accident alpin de ouf!

Le paysage alpin est juste splen-di-de! Un magnifique petit lac d'eau pure est bordé d'une pittoresque route, celle que j'emprunte. À son extrémité, au loin, je vois déjà le chalet où elle me mêne. Je roule tranquille avec ma petite voiture rouge. Tout est bien, jusqu'au moment où ma route disparaît littéralement sous l'eau. En effet, l'eau du lac déborde et couvre mon chemin sur près de deux cents mètres! C'est inquiétant... Mais que faire? Je prends mon courage à deux mains et décide de surmonter cette contrariété, je peux y arriver!

Après m'être arrêté suffisamment de temps pour m'en convaincre, je prends mon élan et prie pour que ça passe. Au moment où les roues avant percutent l'eau, je sens que j'ai déjà perdu beaucoup de ma force d’enthousiasme d'il y a deux minutes. Les éléments de la nature, loin de n'être que beaux, sont puissants (et pas forcement de mon côté!). De rage je presse toujours à fond sur les gaz. Je n'ose imaginer ce qui arriverait si je restais coincé au beau milieu de l’inondation.

Comme dans presque tous les paradis, peu de gens y passent. Je ne peux compter que sur moi-même si ça tourne mal. À mesure que j'avance, je m'enfonce de plus en plus profond dans l'étendue d'eau. Mes roues sont déjà aux deux tiers sous l'eau, c'est grave flippant mais je refuse de m'arrêter à cette pensée comme si elle pouvait influencer la réalité. Déterminé, je continue, encouragé par le petit reste d'élan (impossible de faire demi-tour de toute façon). L'eau rentre à l'intérieur de ma voiture! (What!? C'est possible ça!?). Elle continue de monter dangereusement tout autour. Misère, c'est beaucoup plus profond que ça ne paraissait et comble de la mal-chance, l'eau débordant sur la route s'étend elle aussi!! Le pire qui puisse arriver arrive: ma voiture perd pied! Elle... elle flotte carrément! Mais ça ne va pas durer... Catastrophe, mon véhicule de tôle continue à s'enfoncer. Je panique. La voiture s'écarte légèrement de l'axe de la direction du chemin sans que je ne le décide. Je tourne frénétiquement le volant dans tous les sens, presse les gaz maintenant noyés, mais je ne contrôle plus rien du tout. L'eau, comme le reste de la nature, est totalement indifférente aux règles de circulation et de bienséance les plus élémentaires. À l'extérieur, l'eau du lac est arrivée au niveau du milieu de ma vitre et à l'intérieur, elle ne va pas tarder à la rejoindre. De petits ruisseaux s'infiltrent de partout. L'impensable est en train de se dérouler sous mes yeux!! la voiture est totalement immergée, dedans comme dehors, je suis sous l'eau et là... je me réveille.

(Je me disais bien que je n'ai pas de voiture rouge...!)

 

La promesse

Immédiatement après mon réveil, j'appelle mon chien (qui n'attendait que ça) et, chargé du souvenir de ce rêve, je quitte la civilisation de mon village pour rejoindre la nature.
  • Seigneur, que veut me dire ce rêve?
  Je comprends alors que la route est mon activité ; le chalet mon but à atteindre. Je travaille en effet sur « Rendez-vous dans la forêt 3 » et j'ai peur de ne pas réussir à finir dans les meilleurs délais. Une pensée me traverse, une promesse que je saisis alors dans mon cœur comme une conviction:
  • Alain, l’eau n’est pas la réalité, c'est ton inquiétude... ça va aller.
  La confiance retrouvée, je suis rassuré. Je rentre pour faire sa fête à mon petit déjeuner et passe en vitesse à l'atelier. Toute l'équipe est affairée à m'aider dans les mille choses à faire sur le livre. Le temps de débloquer les questions urgentes, je repars aussiôt. Je trouve refuge sur le coin d'une table de bistrot entourée de suffisamment de quiétude pour me plonger aussitôt dans la rédaction du chef d'oeuvre (non, un livre, ce serait trop facile!). Je suis seul, en compagnie du soleil (à moins que ce ne soit le Seigneur... je les confonds, ces deux, parfois!) et j'écris...   Rejoint par la réalité Mais à mesure que le temps se rapproche, je sens l'eau du stress (de la réalité) monter. Je dois avoir fini avant ma tournée au Canada. Et chaque fois que ça me parait impossible, je me remémore mon rêve et son explication qui me permettent de rester serein. Le délai devient beaucoup plus menaçant et il tente de m'arracher des mains la quiétude avec des « Bah! ce n'est qu'un rêve...! ». Il aimerait que je bâcle mon travail pour le respecter, mais je refuse catégoriquement et retourne « voir » Jésus dans la forêt. Je ne lâche rien. Je décide de faire un pas après l'autre, sans jamais me précipiter (l'eau n'est pas la réalité!), pour rester dans le bon état d'esprit du livre. J'ai maintenant renoncé à presque toutes les activités qui n'ont rien à voir avec ce livre (oui pask je mange et dors encore!) pour être plus sûr d'y arriver. Sauf qu'au moment de mon départ je n'ai toujours pas terminé. Même si tous les textes sont corrigés, il reste néanmoins un travail de finitions de ouf...! Sauf que cette année, j'ai une bénévole exceptionnelle du nom de Karin, qui a vraiment un don, une propension pour cette partie du travail (c'est quelque chose d'assez rare) et en plus elle le fait toujours dans la bonne humeur (!?!). Il y a aussi toute l'équipe avec Silas mon fils, Jean-Vincent, et deux autres bénévoles talentueux: Laëtitia et Nicolas qui s'occupent chacun d'un domaine précis. N'oublions pas Audrey, qui nous fait gagner du temps en nous préparant à manger, ainsi que Philippe qui assure le suivi avec l'imprimeur. Je n'ai jamais eu autant de monde qui m'aide à la sortie d'un livre...! C'est inespéré!   Canada in love Alors même si la veille de mon départ j'ai des doutes, je m'accroche au rêve reçu et pars au Canada apporter tout l'amour que j'ai à disposition... Je communique quotidiennement avec l'atelier, mais loin de celui-ci, je n'ai plus que les questions urgentes à traiter. Et même si la tournée est intense, je la vis presque comme des vacances (me demandant parfois si j'en ai le droit...). L'équipe a si bien assuré qu'à mon retour il ne me reste plus qu'à vérifier le travail fini. Il est aujourd'hui dans les mains de l'imprimeur.   Dieu parle souvent dans les rêves. On passe à côté d'une bénédiction lorsqu'on les oublie et qu'on n'en débriefe pas avec Lui.   Fin? Non! Non! On n'est pas encore arrivés au chalet!!!   J'ai grave besoin de vous!   La recherche de finances pour ce livre, c'est le collector! Il nous faut en vendre au moins 120 pour pouvoir l'imprimer. Mais pour l'instant nous n'en avons vendu que 30! et il ne reste qu'une semaine pour y arriver!!!   Je sais, ça parait impossible... mais je m'accroche toujours au rêve reçu. Si les précédents livres vous ont parlé, alors ce message est pour vous. Tout comme cette formidable équipe de l'atelier autour de moi, vous pouvez participer! Rendez la sortie de cette oeuvre possible, - en le commandant à cette adresse: http://www.auderset.com/shop/product.php?id_product=89 - en en parlant autour de vous: Facebook, internet, ou aux gens (comme dans le temps), églises, écoles, au Colisée, à la maison blanche, aux alcooliques anonymes, etc. - en demandant rapidement des flyers de souscription, pour en faire la pub à l'église que vous fréquentez (mais c'est juste juste)   À très plus! Alain" ["post_title"]=> string(44) "La sortie impossible de RDVF3 et la promesse" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(6) "closed" ["ping_status"]=> string(6) "closed" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(44) "la-sortie-impossible-de-rdvf3-et-la-promesse" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2018-06-21 12:12:45" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2018-06-21 10:12:45" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(32) "http://www.auderset.com/?p=14376" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" ["post_title_ml"]=> string(53) "[:fr]La sortie impossible de RDVF3 et la promesse [:]" ["post_title_langs"]=> array(1) { ["fr"]=> bool(true) } }

La sortie impossible de RDVF3 et la promesse

  Accident alpin de ouf! Le paysage alpin est juste splen-di-de! Un magnifique petit lac d’eau pure est bordé d’une pittoresque route, celle que j’emprunte. À son extrémité, au loin, je vois déjà le chalet où elle me mêne. Je … More… More…

Posted in Blog | Commentaires fermés sur La sortie impossible de RDVF3 et la promesse
object(WP_Post)#6268 (26) {
  ["ID"]=>
  int(14371)
  ["post_author"]=>
  string(1) "1"
  ["post_date"]=>
  string(19) "2018-06-20 17:41:24"
  ["post_date_gmt"]=>
  string(19) "2018-06-20 15:41:24"
  ["post_content"]=>
  string(983) "









Voir plus: https://www.auderset.com/medias/tv/bonjour-chez-vous

Sur EMCITV  https://emcitv.com"
  ["post_title"]=>
  string(42) "Une semaine pour entendre Dieu nous parler"
  ["post_excerpt"]=>
  string(0) ""
  ["post_status"]=>
  string(7) "publish"
  ["comment_status"]=>
  string(6) "closed"
  ["ping_status"]=>
  string(6) "closed"
  ["post_password"]=>
  string(0) ""
  ["post_name"]=>
  string(42) "une-semaine-pour-entendre-dieu-nous-parler"
  ["to_ping"]=>
  string(0) ""
  ["pinged"]=>
  string(0) ""
  ["post_modified"]=>
  string(19) "2018-08-07 15:15:04"
  ["post_modified_gmt"]=>
  string(19) "2018-08-07 13:15:04"
  ["post_content_filtered"]=>
  string(0) ""
  ["post_parent"]=>
  int(0)
  ["guid"]=>
  string(32) "http://www.auderset.com/?p=14371"
  ["menu_order"]=>
  int(0)
  ["post_type"]=>
  string(4) "post"
  ["post_mime_type"]=>
  string(0) ""
  ["comment_count"]=>
  string(1) "0"
  ["filter"]=>
  string(3) "raw"
  ["post_title_ml"]=>
  string(50) "[:fr]Une semaine pour entendre Dieu nous parler[:]"
  ["post_title_langs"]=>
  array(1) {
    ["fr"]=>
    bool(true)
  }
}

Une semaine pour entendre Dieu nous parler

Voir plus: https://www.auderset.com/medias/tv/bonjour-chez-vous Sur EMCITV  https://emcitv.com More…

Posted in TV | Commentaires fermés sur Une semaine pour entendre Dieu nous parler