Blog

object(WP_Post)#5109 (26) {
  ["ID"]=>
  int(16260)
  ["post_author"]=>
  string(1) "1"
  ["post_date"]=>
  string(19) "2020-01-02 16:05:47"
  ["post_date_gmt"]=>
  string(19) "2020-01-02 14:05:47"
  ["post_content"]=>
  string(7217) "

Appel au-secours!
  • Ma fille a tenté de se suicider !!!
Elle se trouve maintenant dans une clinique, tu pourrais aller la voir? J’observe la dame qui vient de frapper à ma porte. Je ne la connais pas vraiment, mais la croise souvent dans le corridor de mon immeuble. Habituellement, elle va sonner chez mon voisin de dessus pour se procurer du shit. Elle n'est pas la seule, ça défile aléatoirement toute la journée. Moi, quand je les croisent, je n'ai rien à dealer, ou pour dire vrai si, mais je le donne. J'ai toujours un sourire, des petites plaisanteries histoire de fraterniser, un «Hello, ça va?» qui n'a rien de superficiel, et surtout un « que Dieu t'accompagne !» en guise d'au-revoir que j'espère ce réaliser. Elle a du capter quelque chose, car la voilà... Son visage creusé par la souffrance me dit que si elle va si souvent en haut, c’est pour ne plus avoir mal. Mais l’effet du joint passé, elle se retrouve encore un peu plus bas qu'avant et aujourd’hui, la vie lui fait plus mal que d’habitude. Un petit geste Je ne connais rien de sa fille et je n’ai aucune idée de ce que je pourrais faire. Alors, après une de mes ballades en forêt, je prend mon courage à une mains (la deuxième c'est pour taire ma raison). Je n'ai aucune idée de ce qui va se passer, lorsque je sonne à cette clinique. Quand je me trouve avec Angela (ce n’est pas son vrai nom), je me contente d’écouter le peu de mot qu’elle arrive à me dire. Je lui dis qu’elle ne le sais pas encore, mais que la vie vaut vraiment la peine…. que Dieu l’aime. En repartant de là, j’ai l’impression comme souvent, de repartir bredouille, mais qui sait...peut-être pendant que je ne servais à rien, Jésus lui à mis la main sur son épaule...(?) L'air de rien... Au cours des 13 années qui suivent, ce n’est plus le drame, mais le hasard d’une bifurcation de rue qui permet de nous croiser à nouveau. Chaque fois que je prend de ses nouvelles, je comprend qu'elle est encore dans un gouffre. Je ne manque jamais de lui dire que Dieu l’aime, même si parfois, ce n'est qu'avec les yeux, car je ne voudrai pas être lourd. Mais elle n’entend pas, parasité quelle est part de la spiritualité de bazars, des croyances qu'on ne vit pas vraiment. De celles qu'on emprunte aux séries télé et qui ce matérialise par une mini statue bouddha au-dessus de l'écran. J'ai peur qu'elle se prenne les pieds dans la confusion et qu’elle tombe à nouveau. Immanquablement, les circonstances de notre première rencontre me reviennent en tête. J'espère que mon inquiétude ne glisse pas sur mon visage. Car je ne veux surtout rien remuer d'un passé qu'elle ne pourrait pas supporter. -Seigneur, qu'elle s'enracine dans la vie, et surtout soit avec elle ! Et fatalement.... Trop mal dans sa peau, elle essaye de prier. Ne sachant pas comment procéder, elle se dit que pour que ça marche faut qu'elle aille dans une église (Ici, bien que plutôt vide, les seules ouverte en semaine sont les catholiques). C'est alors que de nouveaux problèmes ont commencé : il y a une présence, une voix lui parle dans la tête ! Elle panique et cherche la raison la plus plausible a ce qui lui arrive. C'est si fort, si concret, qu'elle va au poste de police porter plainte car elle en a déduis que des scientifiques ont du lui insérer une puce électronique dans sa tête quand elle était bébé et que maintenant ils font des expériences. Elle se demande si elle n'est pas folle... ça ne la quitte plus. Alors elle prie de toutes ses force que Dieu lui vienne en aide. Et ce qui devait arriver arrive, Il est venu ! (faut pas l'chercher!). Angela est enveloppé d'une énorme vague d'amour lorsque Dieu la prend dans les bras, c'est tellement fort...! Elle pleure et supplie qu'ils puissent rester ainsi tous le reste de la vie.... Angela ma expliqué qu'elle est convaincue que cette voix c'était Lui depuis le départ... Perso, je n'en sais trop rien, ce que je vois c'est qu'elle a toujours des conflits dans sa vie. Mais les conflits c'est du « détail », car l'important et ce que je vois harder dans ses yeux : le désir de vivre. Gaffez-vous ! Quand on dit «que Dieu t'accompagne !» bin, parfois, il nous prend au mot ! Les souliers qui parlent Jacques mon pote jardinier m’a donné les souliers de son père qui vient de décédé: - Si elle te vont, prends-les mon ami. Ce sont de bon souliers pour aller à la forêt… C’est vrai, ils sont super ces souliers, je n'en ai jamais eu de cette qualité. Je les met souvent pour aller en forêt. Au delà du confort exceptionnel qu’ils me procurent, je dois avouer que ça me fait un peu bizarre... En les achetant, le papa de Jacques n'a surement jamais pensé qu’il ne les achetais pas que pour lui…. Quelque part, n’en est-il pas pareil pour tout ce qu’on s’achète de matériel…? Les lacets défait Ils ont juste un petit défaut, des neufs au lacet! Ils sont si serré que je n’ai pas la patience de les défaire. Mais bah... ! Ça ne me dérange pas d'avancer ainsi. C’est même marrant, car en hivers des boules de neiges se créent naturellement autour d’eux (des pompon de pied!) Un matin, en revenant d'un temps d'écriture, je croise Angela. Quand elle remarque mes lacets défaits, elle s’agenouille aussitôt devant moi pour en défaire les neufs. J’ai beau, lui dire que c'est peine perdue, pas grave, etc... elle reste dans cette position, a s'en casser les ongles à vouloir les arranger. L’instant dure longtemps et heureusement, il n'y a presque aucun passant dans la rue. Quand je commence à réaliser qu’il y a quelque chose de plus… Tout en gardant mon pied en place, je m’agenouille aussi. Ce n’est plus de la gêne que j’ai, c'est l'inverse. Je ne comprend pas trop, mais je suis profondément touché par son geste. Au point que je m’en fous complètement des passants. Je ne vois qu’Angela a genoux, puis petit à petit, je vois mon Maitre... je me rappelle Jésus qui nettoyais les pieds de ses disciples… Aujourd'hui, lorsque je regarde mes souliers parfois je repense non seulement à la futilité de mon passage sur terre et a se que je peux y accumuler, mais aussi à ce que je peux y laisser. Continuez d'aimer et de bénir, même si vous avez l'impression que ça ne sert pas à grand chose, car Dieu en vous, ça fais la différence... et il est bien plus puissant que nous ne l'imaginons. Laissez-lui juste de la place. Pour ceux qui veulent la suite et fin de « Madame De Pussec », cliquez sur ce lien :  https://www.auderset.com/blog/madame-de-pussec-33" ["post_title"]=> string(20) "Richesse d’ici-bas" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(6) "closed" ["ping_status"]=> string(6) "closed" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(17) "richesse-dici-bas" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2020-01-02 16:07:45" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2020-01-02 14:07:45" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(32) "http://www.auderset.com/?p=16260" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" ["post_title_ml"]=> string(28) "[:fr]Richesse d’ici-bas[:]" ["post_title_langs"]=> array(1) { ["fr"]=> bool(true) } }

Richesse d’ici-bas

Appel au-secours! Ma fille a tenté de se suicider !!! Elle se trouve maintenant dans une clinique, tu pourrais aller la voir? J’observe la dame qui vient de frapper à ma porte. Je ne la connais pas vraiment, mais la croise … More… More…

Posted in Blog | Commentaires fermés sur Richesse d’ici-bas
object(WP_Post)#5110 (26) {
  ["ID"]=>
  int(16248)
  ["post_author"]=>
  string(1) "1"
  ["post_date"]=>
  string(19) "2020-01-01 15:52:56"
  ["post_date_gmt"]=>
  string(19) "2020-01-01 13:52:56"
  ["post_content"]=>
  string(5752) "Suite de Madame De Pussec

Pour lire le texte précédent de cette histoire :  Partie 1     Partie 2

 



3/3

 

Ainsi, à la fin de chacun des cours de Madame De Pussec, je reste pour lui partager mes interrogations. Ça dure le temps pour elle de ranger ses affaires dans un vieux sac en cuir noir (typique chez les vieux profs), de descendre les escaliers, de parvenir à sa voiture et d'ouvrir sa vitre pour continuer la conversation alors que le moteur est déjà allumé (hein ?non, non, je ne cours pas derrière sa voiture pourquoi... ?).

A chaque fois, mes questions brûlantes trouvent de l'apaisement sans qu'il faille rien éluder ou renier. Ces moments avec elle, même s'ils sont chiffrés en minutes, sont devenus pour moi les plus importants de ma dernière année de scolarité. Son remplacement n'a duré que quelques mois, mais c'était pile au bon moment pour moi.

 

L'art de la rédaction

De toute ma scolarité, le seul cours qui remontait suffisamment ma moyenne pour que je n'aie pas à redoubler une fois de plus était celui de la rédaction (mais puisqu'on vous dit que le « dessin » c'est de la m... !). Apparemment, même bourrés de fautes d'orthobaffe, mes écrits ont un quelque chose de potable pour les profs. Madame De Pussec, à qui on a ensuite confié d'autres cours que la religion, le remarque tout de suite. Elle me donne deux trois règles (ou trucs) pour rendre mes écrits plus intéressants. Sur le moment je trouve ça cool, mais sans plus. Car avec mon statut de cancre confirmé, je ne vois pas trop à quoi ça pourra me servir dans la vie... En effet, désespérée face à mes pitreries une prof m'avait dit que je n'arriverais jamais à rien dans ma vie.

 

J'ai 45 ans lorsque je m'extirpe de cette malédiction en sortant mon premier livre qui n'est cette fois pas une BD! : « Rendez-vous dans la forêt ». Pour lui comme pour vous maintenant, j'applique encore consciencieusement les conseils reçus par madame De Pussec, ça aussi c'est de l'or en barre... !

 

Les personnes de valeur

Arrivé à ce stade de cette anecdote, j'aurais tellement voulu vous écrire qu'à la différence du reste de ma classe, j'ai été respectueux et que j'ai pris la défense de la remplaçante.... mais il n'en est rien.

J'y ai pensé, mais je manquais de courage et de maturité pour m'opposer à mes petits camarades. J'étais un petit con centré (en deux mots cette fois) sur lui comme les autres. Okay avec une quête spirituelle, mais cette dernière ne m'avait pas encore assez transformé pour faire la différence.

 

Malgré l'impopularité de ses cours, Madame De Pussec a continué de les donner avec intégrité en tenant bon sur le ring de la classe, sans jamais craquer. Mais j'imagine qu'une fois seule chez elle, ça devait être dur pour l'estime de soi. Je ne peux croire que son maigre salaire était sa réelle motivation. Mais s'il est vrai qu'elle ne jouissait pas de notoriété dans notre monde aux glorioles éphémères, elle devait néanmoins en avoir auprès des autorités célestes. Je pense que ce sont elles qui l'avaient envoyée en mission commandée dans mon petit patelin. Et ça, elle allait bientôt le savoir...

 

Au revoir Madame De Pussec

J'ai quitté l'école sans me retourner, sans prendre le temps de dire au revoir à mon enfance passée en ces lieux (j'ai déjà donné!). Je me suis immédiatement impliqué dans la vie active comme livreur dans le commerce de mes parents.

Comme il me reste encore une ou l'autre question, voilà qu'un jour je fouille un bottin de téléphone et déniche l'adresse de madame De Pussec. Elle habite en ville de Bienne. Son appartement est encaissé sous plusieurs étages d'immeuble ; sa porte d'entrée mal rangée dans un corridor assombri par une lampe manquante. Il reste encore suffisamment de lumière ambiante pour distinguer son nom sur une étiquette. Je sonne à sa porte pour jouir d'un dernier et bref éclairage biblique.

En partant, je lui dis que je vais un jour devenir un dessinateur de BD. Elle s'en réjouit et aussitôt me donne quelques recommandations qui n’ont bien sûr pas adhéré à mes souvenirs (déformation pré-professionnelle). C'est alors que je lui ai dit :

- Merci pour vos cours, madame De Pussec...

 

Remercier un prof !? Ces geôliers d'enfance qui m'ont privé de la forêt, m'ont contraint à intégrer leur société morne, cette machine rouillée, ce système corrompu, remercier ces...ces... !?! C'est contraire à mes habitudes de sympathiser avec l'ennemi. Ça m'a laissé un goût dans la bouche d'autant plus étrange que ma reconnaissance est sincère.

 

Sa porte se referme derrière moi, telle la véritable conclusion à mon cursus d'école obligatoire chaotique. C'était la dernière fois que je voyais madame De Pussec. J'ai appris plus tard que son grand âge avait eu raison d'elle, mais le pincement qui m'a alors étreint le cœur m'en a appris bien plus encore.

 

Une lampe manquante assombrit le lieu où elle devrait être.

 "
  ["post_title"]=>
  string(20) "Madame De Pussec 3/3"
  ["post_excerpt"]=>
  string(0) ""
  ["post_status"]=>
  string(7) "publish"
  ["comment_status"]=>
  string(6) "closed"
  ["ping_status"]=>
  string(6) "closed"
  ["post_password"]=>
  string(0) ""
  ["post_name"]=>
  string(19) "madame-de-pussec-33"
  ["to_ping"]=>
  string(0) ""
  ["pinged"]=>
  string(0) ""
  ["post_modified"]=>
  string(19) "2020-01-01 16:52:10"
  ["post_modified_gmt"]=>
  string(19) "2020-01-01 14:52:10"
  ["post_content_filtered"]=>
  string(0) ""
  ["post_parent"]=>
  int(0)
  ["guid"]=>
  string(32) "http://www.auderset.com/?p=16248"
  ["menu_order"]=>
  int(0)
  ["post_type"]=>
  string(4) "post"
  ["post_mime_type"]=>
  string(0) ""
  ["comment_count"]=>
  string(1) "0"
  ["filter"]=>
  string(3) "raw"
  ["post_title_ml"]=>
  string(28) "[:fr]Madame De Pussec 3/3[:]"
  ["post_title_langs"]=>
  array(1) {
    ["fr"]=>
    bool(true)
  }
}

Madame De Pussec 3/3

Suite de Madame De Pussec Pour lire le texte précédent de cette histoire :  Partie 1     Partie 2   3/3   Ainsi, à la fin de chacun des cours de Madame De Pussec, je reste pour lui partager mes interrogations. Ça … More… More…

Posted in Blog | Commentaires fermés sur Madame De Pussec 3/3
object(WP_Post)#5113 (26) {
  ["ID"]=>
  int(16241)
  ["post_author"]=>
  string(1) "1"
  ["post_date"]=>
  string(19) "2019-12-25 18:35:28"
  ["post_date_gmt"]=>
  string(19) "2019-12-25 16:35:28"
  ["post_content"]=>
  string(5367) "
Juste pour dépanner
Avec ma femme, nous étions en train de regarder un film quand quelqu’un a frappé à notre porte.
C’est une vieille dame qui ne sait pas où dormir. Fermer notre cœur nous demandait plus d’effort que de fermer la porte, alors nous l’avons logée pour quelques jours à l’atelier juste en-dessous de notre appartement.
Les quelques jours convenus sont devenus des semaines. Nous bossons et elle est tout le temps là. Ce n’est pas si facile, car elle se mêle souvent de nos conversations et le comble de tout, elle n’écoute pas les réponses. C’est parce qu’elle croit les avoir déjà. Elle croit en Dieu, mais le mêle à la Kabbale, une sorte d’ésotérisme juif qu’elle estime au-dessus de toute connaissance. Beaucoup de confusion dans sa vie… ! Mais bien plus que de m’irriter, elle me fait de la peine. Car à mon avis, ce qui l’a véritablement mené à la rue n’est pas la malchance ou la malveillance de personnes de l’extérieur, mais bien des conflits intérieurs, mais ça, elle ne peut l’entendre.
L’appel
Un jour, je reçois un coup de fil, en raison de dysfonctions techniques je le mets sur haut-parleur. Un homme que je ne connais pas est à l’autre bout. Il est un peu contrarié et lance :
- J’ai regardez vos vidéos sur EMCI… ça parait facile pour vous, Dieu est à l’écoute, mais moi il ne me répond jamais !
J’essaie de ne pas répondre du tac au tac, mais j’écoute le gars en même temps que le Seigneur au dedans de moi…s’en suit une conversation d’une heure. A la fin du téléphone, l’homme semble grave touché par Dieu, (Le Saint-Esprit, c’est pire que l’électricité, il a du passer par le fil!!).
Double écoute
Quelques jours plus tard, la vieille dame que j’accueille s’approche de mon bureau, je sens qu’il a du se passer un truc, elle n’est pas comme d’hab:
- j’ai écouté votre conversation téléphonique l’autre jour (bin tiens...!) et Dieu m’a parlé à travers vous, j’ai compris des choses sur ma vie…
Depuis ce moment, j’ai vu quelque chose de sensible qui a changé en elle, puis elle est partie. Je ne sais pas ce qu’elle est devenue, mais à mon avis, elle est encore en chemin.
Ces mamans qui prient...
Plusieurs mois ont passé et lundi (avant hier en fait!), lorsque je suis arrivé à l’atelier, une surprise m’attendait.
Une maman accompagnée de sa fille et son petit-fils sont là et veulent me dire quelque chose d’important. Sans que je comprenne pourquoi, je sens l’air chargé d’émotions fortes. La maman se présente et se confond en remerciements. En parallèle, elle m’explique qu’elle a un fils qui a déchiré son cœur en reniant sa foi, et que depuis, elle prie tous les jours pour qu’il revienne à Lui (et à elle) et ce depuis des années. Son fils, c’est justement le gars qui m’avait appelé. Elle m’apprend que, suite à notre conversation, il est revenu à Dieu et a changé de vie.
Ce n’est pas moi !
C’est super fort les amis et, en vérité… Je n’y suis pas pour grand-chose.
J’ai juste eu l’espace d’un moment la sagesse d’écouter pour laisser Dieu s’exprimer….
C’est tout ce que je vous souhaite pour ces fêtes de fin d’année:
Que vous ayez toujours ce réflexe avant d’agir ou de parler,
un espace de dispo pour que Jésus puisse agir.
Histoire de madame De Pussec à suivre:
Comme promis, voici la suite de cette anecdote de mon enfance que j’ai publiée la semaine passée.
Pour ceux qui auraient raté la première partie, vous la trouverez
    Alain" ["post_title"]=> string(23) "L’écoute débloquée" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(6) "closed" ["ping_status"]=> string(6) "closed" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(17) "lecoute-debloquee" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-12-25 18:36:26" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-12-25 16:36:26" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(32) "http://www.auderset.com/?p=16241" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" ["post_title_ml"]=> string(31) "[:fr]L’écoute débloquée[:]" ["post_title_langs"]=> array(1) { ["fr"]=> bool(true) } }

L’écoute débloquée

Juste pour dépanner Avec ma femme, nous étions en train de regarder un film quand quelqu’un a frappé à notre porte. C’est une vieille dame qui ne sait pas où dormir. Fermer notre cœur nous demandait plus d’effort que de … More… More…

Posted in Blog | Commentaires fermés sur L’écoute débloquée
object(WP_Post)#5114 (26) {
  ["ID"]=>
  int(16233)
  ["post_author"]=>
  string(1) "1"
  ["post_date"]=>
  string(19) "2019-12-25 13:42:32"
  ["post_date_gmt"]=>
  string(19) "2019-12-25 11:42:32"
  ["post_content"]=>
  string(5985) "Suite de Madame De Pussec 

Pour lire la première partie de cette histoire:  Partie 1


2/3



La Bible, ahlalalala comment dire...

J'ai commencé à la lire dans ma chambre, mais au lieu de calme et sérénité, elle m'apporte du trouble. Un trouble intéressant, une révolution attendue en secret. En effet, je peine à contenir les mille questions que ces textes sacrés provoquent en moi. Elles sont bien trop grandes pour la petite façon de voir que j'ai eu jusqu'à ce jour et je ne sais comment gérer. Si seulement il y avait au moins une personne avec qui je puisse les partager, ne serait-ce qu'en deux. C’est à se demander si je ne suis pas le seul croyant sur terre? En 15 ans de vie, je n'ai croisé personne qui vit la même chose... Serait-il possible que Madame De Pussec soit une alternative... ?

Petite péripétie, pour mieux comprendre la situation :

Mon neveu est-il malade ?

Lors d'un séjour en Espagne, ma tante ne savait pas trop que penser de mon nouvel intérêt pour « les questions religieuses ». Elle voyait bien que Dieu me passionnait, que ça me rendait plutôt bon. Mais voilà, trop selon elle, car les bonbons dans notre société avides se font croquer!

Inquiète, elle m'avait donc conduit auprès d'un prêtre. Car abusée par l'habit religieux, le titre officiel et la grosseur de sa cathédrale, elle avait estimé qu'il devait être un spécialiste de la question. Mais c'était là une déduction aussi pertinente que celle d'une jeunette qui estime un véritable mâle à son costard, à son nom qui fait John Wayne et à la Ferrari qu'il conduit (rouge, la Ferrari !).

Oui, sans aucun doute, je doute.

Face à ma foi naïve, le prêtre riait intérieurement à gorge déployée tel le méchant dans un vieux James-Bond. Mais, habitué qu'il était à faire semblant, caché derrière un protocole de rites traditionnels, ça se traduisait par un sourire condescendant tout au long de la conversation.... heu, de la consultation. Il m'avait dit que « même lui » n'était pas sûr de l’existence de Dieu et encore moins que la Bible puisse être Sa parole. Par contre, il concédait volontiers que le jour où la science parviendrait à capter les paroles qui flottent dans l'univers, nous saurions alors ce qu'a réellement dit Jésus...

Ça m'hallucine toujours de voir comment les gens qui estiment trop simpliste de croire Jésus n'ont par contre aucune difficulté à matcher sur des élucubrations fantaisistes, qui n'ont pour elles que d'être bien emballées dans du langage savant !

Quelle déception de ne pas trouver de foi dans un endroit qui se targue d'en être le temple... Non seulement ce mec en uniforme de comique ésotérique arrivait à le porter en gardant son sérieux (belle performance, j'avoue!), mais en plus il n'était pas du tout habité par le même délire que moi. Pire encore, il avait réussi à barricader son cœur pour que ça ne puisse surtout pas l’atteindre. Je me doutais bien que tous les religieux ne sont pas à même enseigne, mais sur le moment, je me suis senti terriblement seul....

Heureusement qu'il y avait tonton Paquito chez qui j'avais trouvé de la foi à l'état pur, mais bon, bien cloisonnée dans un coin de sa tête, pour pas que ça déborde trop sur la vie active. Ensemble, on se tapait de ses conversations passionnées... et pourtant, il n'avait pas la capacité d'endiguer tout mon enthousiasme (chez moi c'était déjà total décloisonné) ni de le comprendre vraiment. Je crois que parfois je le faisais flipper! 

Bon, revenons en Suisse:

L'or en barre

La dernière sonnerie scolaire annonçant l'armistice, la fin du catch, finit de disperser les élèves qui l'étaient déjà. Si aujourd'hui je n'en peux plus d'attendre la fin du cours, ce n'est pas pour les mêmes raisons que d'hab. Il faut absolument que je parle à madame De Pussec entre quatre yeux (six si on compte les reflets dans ses verres de lunettes).

Je me retrouve enfin seul avec elle et me risque à me dévoiler. J'ai pour elle de curieuses questions du genre:

- Comment se fait-il que dans l'ancien testament, Dieu demande de zigouiller les habitants de Canaan, pour faire place à ceux d'Israël ?! Est-ce compatible avec un Dieu d'Amour ?

Malgré la distance protocolaire qu’elle maintient entre nous (old school oblige), ses réponses sont dépourvues d'ironie, pertinentes et limpides. Je devine qu'elles sont le résultat d'une réflexion déjà maturée dans une croyance respectueuse. Ok, c'est loin d'être baigné dans de la béatitude extatique, mais c'est du solide. En effet, à aucun moment elle ne cherche de plates excuses à Dieu pour ne pas toujours correspondre à nos critères humanistes à la mode du moment. Et ça, mes amis.... c'est de l'or en barre !  

Vous aimeriez que je vous dise ce qu'elle m’a répondu, hein ? Bah non, y a pas de raison que je sois le seul à galérer, débrouillez-vous ! D'où vous avez entendu que l'or ça se trouve si facilement... ?!  (Bon, bon, ok, si vous êtes attentifs, je vous laisserai quelques pistes de réponse dans mon livre qui sortira en 2020... ;))

A suivre....

Partie 3"
  ["post_title"]=>
  string(20) "Madame De Pussec 2/3"
  ["post_excerpt"]=>
  string(0) ""
  ["post_status"]=>
  string(7) "publish"
  ["comment_status"]=>
  string(6) "closed"
  ["ping_status"]=>
  string(6) "closed"
  ["post_password"]=>
  string(0) ""
  ["post_name"]=>
  string(19) "madame-de-pussec-23"
  ["to_ping"]=>
  string(0) ""
  ["pinged"]=>
  string(0) ""
  ["post_modified"]=>
  string(19) "2020-01-03 15:34:03"
  ["post_modified_gmt"]=>
  string(19) "2020-01-03 13:34:03"
  ["post_content_filtered"]=>
  string(0) ""
  ["post_parent"]=>
  int(0)
  ["guid"]=>
  string(32) "http://www.auderset.com/?p=16233"
  ["menu_order"]=>
  int(0)
  ["post_type"]=>
  string(4) "post"
  ["post_mime_type"]=>
  string(0) ""
  ["comment_count"]=>
  string(1) "0"
  ["filter"]=>
  string(3) "raw"
  ["post_title_ml"]=>
  string(28) "[:fr]Madame De Pussec 2/3[:]"
  ["post_title_langs"]=>
  array(1) {
    ["fr"]=>
    bool(true)
  }
}

Madame De Pussec 2/3

Suite de Madame De Pussec  Pour lire la première partie de cette histoire:  Partie 1 2/3 La Bible, ahlalalala comment dire… J’ai commencé à la lire dans ma chambre, mais au lieu de calme et sérénité, elle m’apporte du trouble. … More… More…

Posted in Blog | Commentaires fermés sur Madame De Pussec 2/3
object(WP_Post)#5146 (26) {
  ["ID"]=>
  int(16230)
  ["post_author"]=>
  string(1) "1"
  ["post_date"]=>
  string(19) "2019-12-19 20:17:34"
  ["post_date_gmt"]=>
  string(19) "2019-12-19 18:17:34"
  ["post_content"]=>
  string(5374) "Jésus au quotidien

Je viens de vivre un miracle !

 

J'ai croisé un voisin à la poste qui m'a dit souffrir de plusieurs opérations au genou. Il avait très mal. J'ai prié pour lui et il a été immédiatement guéris. J'ai pu l'accompagner jusque chez lui à pied, sans qu'il ait besoin de béquille !!! Il débordait de questions sur Jésus !

Je vous raconterai peut-être plus en détail une prochaine… (j'attends d'abord de le recroiser pour voir ce qui s'est passé dans son cœur).



Quelle joie de voir Jésus agir au quotidien !

Avec l'atelier, nous terminons cette année avec le spectacle de « La légende de MI », où il y a eu beaucoup de spectateurs touché par l'amour de Dieu. (L'un d'eux m'a dit être tellement bouleversé, qu'il n'en a pas dormi la nuit, d'autres m'écrivent encore pour me questionner sur le sens de l'histoire et son implication dans leur vie).

 

 

Vidéo d’humour

Pour vous dire que (si vous êtes assez rapide !), vous pouvez encore vous procurer 4 Collectors Azvaltya : https://www.youtube.com/watch?v=0FYNORVRL6g&feature=emb_logo

 

 

Saahsal

Une partie de cette semaine et de la prochaine, avec ma femme et mon fils nous serons en studio d'enregistrement (c'est intense !). C'est notre manière de finir l'année en beauté. On espère que ça atteindra plein de monde (et moi j'ai même la foi qu'à défaut de changer sa face, ça le fera au moins loucher).

 

Manu, un super bénévole, nous a refait un nouveau site : www.saahsal.com

 

 

Une histoire pour vous

En cette période de fête, je vous partage une nouvelle histoire en première. Elle est tirée de mon prochain livre « Rendez-vous dans la forêt zéro » (sortie prévue en automne 2020).

Voici déjà la première partie d’une anecdote : https://www.auderset.com/blog/madame-de-pussec-13

 

Et d’ici-là, quoi que vous viviez, vous n’êtes pas seul. Dieu est là.

Je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année,

votre Alain."
  ["post_title"]=>
  string(40) "Jésus au quotidien (et en fin d'année)"
  ["post_excerpt"]=>
  string(0) ""
  ["post_status"]=>
  string(7) "publish"
  ["comment_status"]=>
  string(6) "closed"
  ["ping_status"]=>
  string(6) "closed"
  ["post_password"]=>
  string(0) ""
  ["post_name"]=>
  string(12) "jesus_dannee"
  ["to_ping"]=>
  string(0) ""
  ["pinged"]=>
  string(0) ""
  ["post_modified"]=>
  string(19) "2019-12-19 20:18:40"
  ["post_modified_gmt"]=>
  string(19) "2019-12-19 18:18:40"
  ["post_content_filtered"]=>
  string(0) ""
  ["post_parent"]=>
  int(0)
  ["guid"]=>
  string(32) "http://www.auderset.com/?p=16230"
  ["menu_order"]=>
  int(0)
  ["post_type"]=>
  string(4) "post"
  ["post_mime_type"]=>
  string(0) ""
  ["comment_count"]=>
  string(1) "0"
  ["filter"]=>
  string(3) "raw"
  ["post_title_ml"]=>
  string(48) "[:fr]Jésus au quotidien (et en fin d'année)[:]"
  ["post_title_langs"]=>
  array(1) {
    ["fr"]=>
    bool(true)
  }
}

Jésus au quotidien (et en fin d’année)

Jésus au quotidien Je viens de vivre un miracle !   J’ai croisé un voisin à la poste qui m’a dit souffrir de plusieurs opérations au genou. Il avait très mal. J’ai prié pour lui et il a été immédiatement … More… More…

Posted in Blog | Commentaires fermés sur Jésus au quotidien (et en fin d’année)