Blog

object(WP_Post)#5170 (26) {
  ["ID"]=>
  int(17755)
  ["post_author"]=>
  string(1) "1"
  ["post_date"]=>
  string(19) "2021-03-02 16:39:01"
  ["post_date_gmt"]=>
  string(19) "2021-03-02 14:39:01"
  ["post_content"]=>
  string(18684) "

Bénis mes voisins!

Je demande à Jésus de rejoindre mes voisins pas trop croyants et paf! Sa réponse me troue*: Il m’explique qu’Il préfère que ce soit plutôt moi qui me joigne à Lui.

* on va dire qu’Il me troue une troisième narine ou l’oreille gauche, okay?

 

Jacuzzi de lumière

A genoux dans le jardin, je travaille la terre et Lui partage mes pensées, et Lui les Siennes. Je kiff trop Sa compagnie et aussi fou que ça paraisse, je sais que c’est réciproque! Dieu est vraiment quelqu’un d’agréable. Auprès de Lui, je me sens accueilli tel que je suis. Pas de chichi, ni de convention entre nous: je peux être cash et moi-même. Je ne ressens aucun jugement de Sa part: à la croix Jésus nous a acquis un salut parfait! 

Si je m’ouvre entièrement, je comprends bien que pour Sa part, Il se retienne, car s’Il se lâchait, ça serait tellement fort que je cramerais sur place! Mais tranquille, pour bronzer l’âme, un rayon de Lui suffit. Avec Jésus, même les silences sont habités. Dans ces moments, j’ai un peu l’impression de me baigner dans de la lumière nourrissante pleine de vitamines. Nous passons tous deux un bon moment😊

 

Garçon de service ou Seigneur?

Je repense à Sa réflexion d’avant et me dit qu’il faut que j’arrête cette manie de toujours l’envoyer faire des courses pour moi ou les autres. Genre: "fais ceci ou celà" de peur qu’Il l’oublie, (Il est l’Ancien des jours, mais Il n’est pas sénile!)

Naturellement, ça ne m’empêche pas de Lui parler de mes voisins, mais sans rien vouloir lui imposer. Car primo: c’est sûr qu’Il les connaît et les aime déjà, et plus que je ne saurai jamais le faire! 

Mais si j’ai bien compris la mentalité de mon divin interlocuteur: sauf exception, Il intervient dans les vies que sur invitation. Et pour les âmes comme pour ce qui pousse dans mon jardin, il y a pour chacun des saisons qu’il faut respecter. Tout n’est pas mûr en même temps.

- Bon Seigneur, envoie-moi les gens que Tu veux, au moment qui Te convient, ça me va. Finalement, peut-être que Sa présence et Son rayonnement en nous qui le connaissons déjà sont encore la meilleure manière de faire envie et de bénir notre entourage...

 

Ça n'a pas manqué!

Le jour-même, à peine je me pause au soleil pour écrire tranquille qu’un passant m’apostrophe:

- Bonjour, nous sommes voisins, j’habite un peu plus bas là-bas

Il remue l’air avec ses bras pour me montrer et je fais semblant de voir où c’est pour ne pas y passer la journée. (Bizarre, je ne l’avais encore jamais vu çui-là?), il poursuit:

- J’ai déjà voulu vous téléphoner, car j’avais besoin de parler à quelqu’un, mais je me gênais trop. Vous auriez quelques minutes?

Je me dis que “pas vraiment en fait: je bosse!”, mais là, c’est du signé Jésus, alors ‘faut pas que je me défile'. J’invite le gars à l’intérieur, lui propose un café et me contente d’écouter. Écouter ce qu’il me dit, ce que je discerne de ses déséquilibres intérieurs et ce que Jésus me souffle à l’oreille (trois trous 😉). Pas besoin de chercher à le convaincre de quoi que ce soit, le Saint-Esprit a déjà tout fait! Si bien que quand je lui ai proposé de prier avec lui pour inviter Dieu dans sa vie, il accepte aussitôt.

Il est reparti avec la banane et m’a promis de revenir.

 

Dingue non!? Je n'ai rien fait pour provoquer cela! (hum, nan oui bon, sauf dans le jardin juste avant.) Mais une fois de plus, je suis resté moi-même et, que ce soit pour mon visiteur ou pour Dieu: je leur ai laissé la liberté d’être simplement eux-mêmes.

   

Quand Jésus dit: “...Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître; mais je vous ai appelés amis.” 

(Ben, ça marche dans les deux sens en fait…)

 

A toute!

Ce soir: On se retrouve à mon live sur youtube à 19h00: c’est ici:  https://youtu.be/jG8LGlGTG6U

 

Dimanche matin, je serai l’invité de l’église moove sur ce lien: https://youtu.be/6II9i2O4SsU

 

Et dimanche 17h00: je serai l’un des invité de passion 25: https://youtu.be/0r42_qGx6MM

  Dessin tiré de la BD “Idées reçue 1” d’A.Auderset

pour voir d’autres dessin, cliquez ici:

https://www.auderset.com/comics/idees-recues-1

   
Vous pouvez vous inscrire ici à la lettre de nouvelle pour recevoir d'autres publications d'Alain Auderset.   " ["post_title"]=> string(27) "Le divin garçon de service" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(6) "closed" ["ping_status"]=> string(6) "closed" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(26) "le-divin-garcon-de-service" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2021-03-02 16:41:24" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2021-03-02 14:41:24" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(32) "http://www.auderset.com/?p=17755" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" ["post_title_ml"]=> string(35) "[:fr]Le divin garçon de service[:]" ["post_title_langs"]=> array(1) { ["fr"]=> bool(true) } }

Le divin garçon de service

Bénis mes voisins! Je demande à Jésus de rejoindre mes voisins pas trop croyants et paf! Sa réponse me troue*: Il m’explique qu’Il préfère que ce soit plutôt moi qui me joigne à Lui. * on va dire qu’Il me troue une troisième … More… More…

Posted in Blog | Commentaires fermés sur Le divin garçon de service
object(WP_Post)#5171 (26) {
  ["ID"]=>
  int(17747)
  ["post_author"]=>
  string(1) "1"
  ["post_date"]=>
  string(19) "2021-02-25 16:59:31"
  ["post_date_gmt"]=>
  string(19) "2021-02-25 14:59:31"
  ["post_content"]=>
  string(21508) "

Le témoignage de Lyse

Un courrier que je vous partage (avec autorisation) en bas de page.

Le chemin spirituel décrit est tellement inattendu, qu’en le lisant, le monde me paraît que plus vaste qu’avant. Ce témoignage nous encourage à laisser toujours plus de place à Jésus dans nos œuvres. “Oh Seigneur encore plus de Ta présence dans mes spectacles, livres, BD, partages vidéos, etc…!” J’ai envie d’être aussi encore plus proche des gens, dans une culture qu’ils peuvent comprendre. Merci à vous tous qui utilisez mes œuvres! Comme vous allez le lire ci-dessous : ça touche grave!

 

“J'attirerai tous les hommes à moi…” (dit Jésus)

Lyse me fait penser au printemps. Que Dieu ne se limite pas à faire germer de belles fleurs dans des jardins organisés et protégés par de bienveillants jardiniers  (église, pasteur, prêtre ancien, ami chrétien, communauté, etc...).

Mais que parfois, des personnes telles de merveilleuses fleurs poussent où on ne les attend pas : à l’orée des forêts sauvages, dans de vastes champs à monoculture, ou même dans la fissure du béton.

 

Jésus, comme le printemps, attire tout le monde à lui, quel que soit son arrière-plan, (athé, agnostique, sans avis, artiste farfelu ou intello monté d’usine). Dieu ne se contente pas de s’occuper des chrétiens, il cherche tout le monde. 

 

Libérez Christ en vous

Soyez des porteurs de soleil! Laissez Dieu briller en vous, sans censure, et vous verrez comment les gens en recherche fleuriront à votre contact. C’est Lui en vous qui accomplit ce miracle.

     

Le courrier de Lyse

(ce n’est pas son vrai nom et je me suis permis d'ajouter quelques titres, pour en faciliter la lecture.) 

 

Bonjour Alain,

 

Ton témoignage a été pour moi une vraie bouée de sauvetage.

Je marche avec Dieu depuis longtemps, alors que je n'ai pas du tout grandi dans une famille croyante. Je me sentais un peu perchée, je n'osais en parler à personne, mais pour moi Dieu était tellement une évidence. Je ne connaissais rien de la Bible. Je le savais là, je lui parlais tout bas dans mon coeur, et j'étais persuadée qu'il me guidait.

 

Mais comme je vivais ça dans mon coin, parfois je me demandais si je n'avais pas un peu trop d'imagination 🙄😊

 

L'étape suivante

Puis un jour ma foi est devenue si grande que j'ai ressenti le besoin d'avoir des "rituels", de pouvoir faire des choses concrètes pour Dieu. Alors j'ai épluché quelques religions, même si j'y étais complètement allergique. 

 

Je n'ai pas trouvé mon bonheur, mais j'ai remarqué certaines choses qui me parlaient comme les libations, les offrandes etc… Bref. Je n'ai pas réussi à passer à l'acte, car je me sentais un peu idiote.

Cette foi grandissante m'a amenée à quitter ma ville pour venir en Haute Savoie, plus proche de la nature. Je faisais moi aussi de longues marches pour me tenir près de Dieu. La forêt et la montagne étaient mes lieux préférés.

 

Mon mari

J'y ai rencontré mon mari qui est chrétien. Et qui travaille dans la communauté adventiste. Nous avons au début décidé de garder une distance respectueuse concernant nos croyances. Mais quand est arrivé ma grossesse, le problème s'est posé pour notre enfant. Que souhaitons-nous lui transmettre?

Nous avions chacun vraiment envie de lui faire sentir et connaître Dieu à notre façon.

 

Jardin organisé et sécheresse

J'ai donc décidé de faire des études bibliques pour comprendre ce que mon mari souhaitait lui transmettre.

 

Et j'ai rencontré Jésus. Cela a bouleversé pas mal de choses.

Autant en bien qu'en mal. Car ma relation si naturelle avec Dieu s'est noyée dans l'étude intellectuelle de sa Parole.

Je me sentais très mal. J'avais perdu toutes mes sensations, mon contact avec Dieu. Passer du "avec Dieu" à "plus rien" a été violent pour moi. Je n'arrivais plus à lire la Bible. Je ne peux même pas expliquer vraiment comment je me sentais. C'était si difficile. J'ai demandé à certains amis de me conseiller un livre, autre que la Bible. Mais ils m'ont répondu "Il y en a beaucoup ... Que cherches-tu?". 

   

Nouvelle lumière

Nous avons fini par partir en vacances en Espagne. Je n'avais plus de joie. Des amis nous ont rejoints. Xavier, qui t'a écrit il y a plusieurs mois, est arrivé avec sa femme et sa fille. Il nous a dit :

-on a apporté des petites choses à regarder. 

Dans la maison en Espagne, il n'y a pas internet. La télé est rétro rétro et ne donne que les chaînes espagnoles! On y va pour se couper un peu de tout.

 

Je n'étais pas très motivée, mais Xavier me dit :

-c'est un témoignage. L'homme s'appelle Alain Auderset, vous connaissez? Il a une manière de parler de Dieu qui est tellement naturelle. On aime beaucoup le regarder.

 

J'ai tout de suite pensé que Dieu répondait à mes demandes. J'ai repris vie en t'écoutant. J'ai pleuré. J'ai pris une baffe d'amour de Dieu à travers toi. Il me disait :

- Mais je suis là enfin! Je t'ai montré qui je suis et je n'ai pas changé. C'est toi qui t'éloignes. Je ne suis jamais parti.

 

Renouveau

Je n'ai pas réussi tout de suite à ouvrir la Bible, mais dans une vieille armoire de mes beaux-parents, je suis tombée sur de vieux- vieux livres chrétiens. Beaucoup étaient en espagnol, mais certains étaient en français. J'ai fouillé. Mes yeux et mon esprit se sont arrêtés sur un petit livre qui s'appelle “Le Christ de l'apocalypse”. Je l'ai dévoré! Mon désir de me faire baptiser a été immédiat! Mon mari n'y croyait pas. Cela faisait quatre ans qu'il essayait de me montrer Dieu dans la Bible.

 

J'ai été baptisé en octobre, il y a un an. Et j'ai reçu ce jour-là un autre livre merveilleux qui s'appelle “Rendez-vous dans la forêt”. J'y ai retrouvé le Dieu que je connais, mes sensations d'avant. J'ai compris que je ne m'étais pas trompée.

 

Dieu est grand.

 

Merci 

   
Retrouvez l’oeuvre d’A.Auderset sur shop.auderset.com  

 
Vous pouvez vous inscrire ici à la lettre de nouvelle pour recevoir d'autres publications d'Alain Auderset.  " ["post_title"]=> string(29) "Lyse, la fleur dans le béton" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(6) "closed" ["ping_status"]=> string(6) "closed" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(27) "lyse-la-fleur-dans-le-beton" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2021-02-25 17:09:09" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2021-02-25 15:09:09" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(32) "http://www.auderset.com/?p=17747" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" ["post_title_ml"]=> string(37) "[:fr]Lyse, la fleur dans le béton[:]" ["post_title_langs"]=> array(1) { ["fr"]=> bool(true) } }

Lyse, la fleur dans le béton

Le témoignage de Lyse Un courrier que je vous partage (avec autorisation) en bas de page. Le chemin spirituel décrit est tellement inattendu, qu’en le lisant, le monde me paraît que plus vaste qu’avant. Ce témoignage nous encourage à laisser … More… More…

Posted in Blog | Commentaires fermés sur Lyse, la fleur dans le béton
object(WP_Post)#5174 (26) {
  ["ID"]=>
  int(17737)
  ["post_author"]=>
  string(1) "1"
  ["post_date"]=>
  string(19) "2021-02-23 18:44:48"
  ["post_date_gmt"]=>
  string(19) "2021-02-23 16:44:48"
  ["post_content"]=>
  string(17602) "

Mémorial perso

C’est jour de ménage chez les Auderset. Seul dans l’intimité de ma chambre, je passe la patte sur un meuble. Je frotte vite fait quelques bibelots qui sont autant de monuments perso. Ce sont des mémoriaux qui font du bien au moral, comme par exemple cet oscar de “meilleur papa” que m'ont offert mes enfants. Il est en plastique, mais je sais que le sentiment qui les a poussés à me l’offrir est en or. 

 

prière dépessouriée

J’ai appris à aimer ces moments de tâches ménagères du samedi matin, car je les vis avec Dieu. 

Je m’occupe d’emproper une partie de l’appart, ma femme de l’autre, et quant à mon Créateur, lorsqu’il ne se contente pas de taper la discute, Lui, il s’évertue à faire reluire mon coeur. 

Dans la conversation, je Lui pose cette question: - Ça va Seigneur?

Pas de réponse, je continue mon activité (c’est dingue qu’après seulement une semaine il y ait à nouveau de la poussière: “Tu es poussière et tu retourneras sur la commode!"). En silence, Jésus m’observe. 

 

Chrono-chapardage 

Je m’accorde une pause à la cuisine pour chaparder un bout de pain (j’ai pas petit-déjeuné), en faisant bien gaffe aux miettes (terrain miné : c’est la partie de ma femme!)Oh! Quelques messages d’âmes en peine sont arrivés dans ma poche. Appuyé sur le rebord d’un meuble de cuisine aux allures de bar, je prends en main mon téléphone portable pour les consulter.

J’y plonge mon attention la tête la première, pour, avec de simples mots, leur apporter modestement quelque réconfort. Puis mes pensées se font la malle en vagabondage avant de se décider de se regrouper sur l’idée du ménage à terminer. J’y retourne! 

 

La réponse

Ma femme a non seulement déjà fini sa part, mais en plus, elle a un peu débordé sur la mienne (elle est trop forte!). Bon, j'entreprends de nettoyer le lavabo des toilettes. Une demi-heure  a passé depuis ma question, quand le Seigneur se décide à répondre :

  - ça va Alain.... tu sais... on ne me pose pas souvent la question...

Emu, je m’arrête. Sa réponse me tire une bouffée d’émotions humides que je sens monter de mes tripes et s’arrêter juste à la frontière des yeux. Intérieurement, je tourne alors le regard de mon cœur dans Sa direction et Lui offre le plus grand sourire affectueux qu’il me reste en magasin. 

A mon tour, je me tais, car comme pour Lui, il me faut d’abord digérer avant de pouvoir répondre. 

 

Je reprends mon travail. Je passe maintenant l’aspirateur dans le corridor, mais en moi tout aspire à Lui. Je panosse* en descendant les escaliers jusqu’à l’atelier à l’étage zéro, mais mes pensées sont en haut, lovées en Lui.

 

* “Passe la serpillère" pour les illettrés du français non-suisse.

   

On se retrouve tout à l’heure dans le live?

c’est ici si jamais : https://youtu.be/OqHq4S_gkA8

 

Vous aimez nos échanges entre Jésus et moi? 

Alors, retrouvez-les dans mes livres: ``Rendez-vous dans la forêt”

https://shop.auderset.com/produit/pack-rendez-vous-dans-la-foret-1-2-et-3/

 

ou venir avec nous et Fabrice (un pote) en forêt ici01:58:40 - Balade en forêt

(moment en forêt, vernissage atelier 2020)

 

ou mieux, engagez directement le dialogue avec Jésus, là où vous êtes en ce moment.

 


Vous pouvez vous inscrire ici à la lettre de nouvelle pour recevoir d'autres publications d'Alain Auderset.   " ["post_title"]=> string(16) "Ménage à trois" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(6) "closed" ["ping_status"]=> string(6) "closed" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(14) "menage-a-trois" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2021-02-23 18:47:28" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2021-02-23 16:47:28" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(32) "http://www.auderset.com/?p=17737" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" ["post_title_ml"]=> string(24) "[:fr]Ménage à trois[:]" ["post_title_langs"]=> array(1) { ["fr"]=> bool(true) } }

Ménage à trois

Mémorial perso C’est jour de ménage chez les Auderset. Seul dans l’intimité de ma chambre, je passe la patte sur un meuble. Je frotte vite fait quelques bibelots qui sont autant de monuments perso. Ce sont des mémoriaux qui font … More… More…

Posted in Blog | Commentaires fermés sur Ménage à trois
object(WP_Post)#5175 (26) {
  ["ID"]=>
  int(17683)
  ["post_author"]=>
  string(1) "1"
  ["post_date"]=>
  string(19) "2021-02-18 18:57:04"
  ["post_date_gmt"]=>
  string(19) "2021-02-18 16:57:04"
  ["post_content"]=>
  string(13161) "

Quand la religiosité remplace Dieu

J’ai déjà constaté que quand des communautés chrétiennes veulent se mettre la pression, elles versent facile dans un zèle culpabilisant. La religiosité prend alors le dessus sur la spiritualité, et ça devient une sorte de prise de tête évangélique. Une exaltation des valeurs morales, mais sèche, triste, dépourvue d’amour, qui ne sert qu'à foncer tête baissée dans sa propre façon de voir. Beaucoup de convictions, de cocorico, de suffisance, de sentiments de supériorité par rapport à ceux qui ne sont pas dans le même moule qu’eux ou qui ne croient pas. 

 

“Oh non pas eux!”

C’est ce qu’on dit lorsqu'ils se pointent, car au lieu d’annoncer une bonne nouvelle, y sont super casse-pied. Et si on leur lance des cailloux, ils se disent, “cool on est persécuté paskon fait le bien!” Peu de remises en question, de repentance : c’est juste un truc indigeste!

 

“Y en a des biens”

Alors que c’est si simple et si beau de cultiver une relation d’amitié intime avec Jésus, d’être amoureux. Mais non, ils ont préféré remplacer la gentillesse par des feux rouges!

 

okay okay, je sais, ce n’est pas comme ça partout (non c’est vrai : la majorité des communautés a plutôt tendance à S’ENDORMIR et SOMNOLER 😂😭😭😭 (Hein? rhôô oui bien sûr: “y a en a des biens!” 🎼

 

Hum...

En fait si je peux si bien en parler, c’est pask, j’ai été comme ça aussi à mes débuts, alors je ne suis pas mieux qu’un autre. Si aujourd’hui je suis un amoureux de Jésus, je n’ai aucun mérite, car une fois de plus, tout est grâce, tout est cadeau (comme la vie).

 

Bref, je voulais juste dire que j’ai reçu un courrier qui m’a fait plaisir, et le voilà :

   

Courrier de Prince du Congo 

 

Bonjour ! 

Comme vous le dites souvent dans les interviews, émissions, etc, que j'ai pu visionner sur le net, vous mentionnez le fait que nous devons être simples et j'essaie de faire simple aussi.

 

J'ai découvert Alain Auderset, il y a deux jours de cela et j'ai voulu en savoir plus et j'ai commencé à passer mon temps à chercher à comprendre la personne et ce que j'ai découvert a vraiment changé ma conception des choses. 

 

Je me permets d'écrire ces lignes pour vous dire MERCI D'ÊTRE la personne que vous êtes en tout cas. Merci de partager votre histoire au monde et SURTOUT merci à Dieu pour son immense amour .

 

Votre histoire m'a fait comprendre que la religiosité n'est rien du tout, le plus important c'est d'être soi-même en ayant conscience que Dieu est avec nous et qu'il nous aime. Merci de me rappeler que je n'ai pas besoin de multiplier des paroles si je dois prier, je dois juste être moi-même et SIMPLE car Dieu m'entend. Oh que c'est ouf cette histoire.

 

Je suis dans une région où c'est difficile d'avoir les livres ici alors que j'aimerais bien lire et comprendre votre histoire avec Dieu dans la forêt. Merci d'être celui que vous êtes et merci à Dieu de m'avoir donné la chance de faire votre connaissance.

   

Dieu est-il vraiment un ami pour toi ?

https://www.youtube.com/watch?v=0sJYGsFRDGI

 

Découvrez les livres “Rendez-vous dans la forêt”,

ils vous donneront la patate, l’envie d’être ami de Dieu, et en plus vous allez bien vous marrer.

https://shop.auderset.com

     
Vous pouvez vous inscrire ici à la lettre de nouvelle pour recevoir d'autres publications d'Alain Auderset.   " ["post_title"]=> string(17) "L'église qui pue" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(6) "closed" ["ping_status"]=> string(6) "closed" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(15) "leglise-qui-pue" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2021-02-19 01:24:02" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2021-02-18 23:24:02" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(32) "http://www.auderset.com/?p=17683" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" ["post_title_ml"]=> string(26) "[:fr]L'église qui pue [:]" ["post_title_langs"]=> array(1) { ["fr"]=> bool(true) } }

L’église qui pue

Quand la religiosité remplace Dieu J’ai déjà constaté que quand des communautés chrétiennes veulent se mettre la pression, elles versent facile dans un zèle culpabilisant. La religiosité prend alors le dessus sur la spiritualité, et ça devient une sorte de … More… More…

Posted in Blog | Commentaires fermés sur L’église qui pue
object(WP_Post)#5207 (26) {
  ["ID"]=>
  int(17678)
  ["post_author"]=>
  string(1) "1"
  ["post_date"]=>
  string(19) "2021-02-16 16:25:04"
  ["post_date_gmt"]=>
  string(19) "2021-02-16 14:25:04"
  ["post_content"]=>
  string(17201) "

Le poids des projets divins

Je marche en forêt et je suis en train de ruminer avec Dieu (une sorte de patinage entre parler et penser). Je me remémore sa “super” idée de convertir ma première BD “Idées reçues 1 “ en dessin animé. 

C’est dans cette même forêt qu’il m’en avait parlé, (un peu plus loin à droite)  il y a de ça quelques mois. Mais au lieu de sauter de joie, je flippe en pensant au prix qu’un tel projet pourrait coûter.

A mon retour à l’atelier, j’en ai parlé à Christine (une des 2 comptables de l’atelier). On a calculé vite fait, que rien qu'en salaire d’animateur, on en aurait pour un demi million d'euros!!! heu, ha ha ha râââââ!!! (et il perdit la raison!) 

 

Le tronc

Arrivé à un sommet du sentier, Dieu me montre un tronc gisant au sol et me dit :

- Prends ce bois!

C’est un peu un truc à nous que je revienne de nos promenades avec un bâton (car même si c’est symbolique, j’aime bien rapporter du solide de ces temps spirituels). Sauf que le “bâton” dont il parle aujourd’hui, c’est du lourd! Mais bon, tranquille, j’aime les défis et me charge de ce tronc de 3 tonnes 600 sur les épaules pour reprendre ma balade comme un vrai bonhomme.

 

Prier avec une action

Quand tu pries pour un truc qui te pèse tout en portant un poids réel sur les épaules, tu pries plus juste, je trouve… Juste pour rigoler, j’ai bien envie de lancer mon tronc et dire à mon petit chien “va chercher”, mais maladroit comme je suis, je risquerais de l'aplatir. J’ai dû poser une fois ou deux au sol mon gros morceau de chêne massif (ou de plomb ché plus), le changer d’épaule plusieurs fois, mais j’ai tenu bon et je suis arrivé à la maison. 

 

La collec du fou

J’ai posé lourdement mon bois au sol, et je l'ai appuyé sur le mur de ma baraque. Puis fier de mon petit exploit, je recule de quelques pas. Et là, j’observe tous les bois que j’ai ramenés dernièrement de mes précédentes balades. Je me rends compte d’un truc que je ne m'imaginais pas: ce n’est pas la première fois que j’ai porté un tel morceau de forêt.

 

La taille d’un miracle

A mes débuts dans la BD, ma prière était simplement de demander à Dieu un repas pour ma petite famille et moi-même, pour que nous ayons de quoi manger le lendemain. Dieu a à chaque fois répondu miraculeusement. Jamais nous n’avons eu faim, merci Seigneur 😘. A l’époque, pour moi c’était du lourd, mais si on y réfléchit, ça ne coûtait pas plus que 20.- CHF.

 

Si maintenant ma demande est de porter un projet de dessin animé de ouf, pour Dieu ce miracle n’est pas plus compliqué que de me procurer un repas (Dieu n’a pas de prises de tête, stress ou d'inquiétudes quelconques : il gère). Car comme me l’explique si bien Dieu, alors que je contemple tous ces bois qui ornent le mur devant ma maison : si je porte un de Ses projets, ça reste symbolique, car en réalité, c’est Lui qui s’en charge.

Léger

Je rentre léger, doublement déchargé. Je retourne à mes dessins pour le jeu de société et à ma nouvelle BD Azvaltya 3 .C’est sur ça que je bosse pour l’instant avec mon équipe. C’est un beau morceau aussi, mais plus un poids, juste un privilège. Au lieu de penser au poids des choses, je me réjouis déjà d’allumer un feu dans un monde froid avec tous le concrets que je ramène de la forêt. J’imagine déjà la joie et la chaleur que procureront ses œuvres.

   

Toi aussi

Lâche le poids des choses, cette peur inutile, pour te concentrer sur leur essence.

Ton prochain pas sera de témoigner à quelqu’un ou simplement de prier à haute voix devant les autres, etc… quoiqu’il en soit, ce n’est pas un poids, mais une joie.

   

On se voit tout à l’heure au live?

c’est ce mardi sur ce lien à 19h00 (mais tu peux toujours voir après : traaaanquille)

https://youtu.be/CbCHXagk87U

 

Idées reçues 1 

A découvrir ici : https://www.auderset.com/comics/idees-recues-1

A commander ici : https://shop.auderset.com/produit/idees-recues/

 

Dessin animé déjà fait :

Willy Grunch: https://youtu.be/kMHZaZap0pA

Heart: https://youtu.be/4JdQlSvh1NM

     
Vous pouvez vous inscrire ici à la lettre de nouvelle pour recevoir d'autres publications d'Alain Auderset.   " ["post_title"]=> string(19) "Le poids des choses" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(6) "closed" ["ping_status"]=> string(6) "closed" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(19) "le-poids-des-choses" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2021-02-16 16:25:50" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2021-02-16 14:25:50" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(32) "http://www.auderset.com/?p=17678" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" ["post_title_ml"]=> string(27) "[:fr]Le poids des choses[:]" ["post_title_langs"]=> array(1) { ["fr"]=> bool(true) } }

Le poids des choses

Le poids des projets divins Je marche en forêt et je suis en train de ruminer avec Dieu (une sorte de patinage entre parler et penser). Je me remémore sa “super” idée de convertir ma première BD “Idées reçues 1 … More… More…

Posted in Blog | Commentaires fermés sur Le poids des choses